Avatar

small_465655

Il y a quelques mois sortait au cinéma le dernier film de James Cameron : “Avatar”. Premier film de fiction du réalisateur depuis le succès intersidéral de Titanic.

Ça fait bien 15 ans que j’en entends parler de cet “Avatar” là. Je me souviens notamment d’une interview commune de Steven Spielberg et Luc Besson pour les 20 ans du magasine Première qui évoquaient alors ledit projet avec beaucoup de craintes. Les deux réalisateurs interrogés sur l’envie qu’éprouvait Cameron de vouloir faire jouer des acteurs dans une enveloppe numérique posait selon eux un problème éthique. Le procédé permettait toujours selon eux, à terme, de faire jouer des acteurs décédés. Imaginez : on numérise l’image de Marlon Brando, on en fait une enveloppe numérique que l’on colle sur un autre acteur et en avant ! On fait une préquelle au Parrain. Ces deux là encore de faire les fines bouches quant aux progrès des effets spéciaux : Les gags de Forest Gump intégrant de vraies images du président Kennedy auraient par exemple tout aussi bien fonctionné avec un sosie dudit président. De la part de Spielberg qui a démocratisé les images de synthèse avec Jurassic Park et de Besson qui allait plus tard émerveiller les enfants avec son Arthur informatisé, ça laisse rêveur… Notons également que Spielberg s’apprête à sortir “Tintin” pour lequel il a utilisé exactement le même procédé que celui d’“Avatar”.

Bref ! De toute façon, il y a 15 ans, la technologie n’aurait en aucun cas permis de réaliser Avatar. Va donc pour Titanic, c’est bien aussi.

Tout le monde connait la suite : succès colossal, Oscars à la pelleteuse et Cameron King of the world.

Puis plus rien. Le réalisateur qui a plusieurs fois bousculé le cinéma (Terminator 1 & 2, Aliens, Abyss, Titanic) se fait quasiment oublier. Il lance bien la série Dark Angel (révélant au passage la très recommandable Jessica Alba) et retourne aussi en personne au chevet de la carcasse rouillée du Titanic dont il tirera quelques documentaires. Mais côté fiction rien. Les fans trépignent et se repassent Terminator en boucle : “I’ll be back” c’est forcément un signe !

Avatar est pourtant une rumeur persistante, un projet tenace. M. Night Shyamalan en a d’ailleurs fait les frais : voulant adapter sur grand écran la bande dessinée “Avatar” (rien à voir avec le projet de Cameron) le réalisateur du “6ème sens” et d’“Incassable” n’a pas obtenu le droit de donner à son film le même nom que la BD. Les droits du nom “Avatar” sont désormais détenus par le sieur Cameron ou en tout cas par son producteur Jon Landau. Shyamalan devra se contenter d’appeler son film  »the Last Airbender ».

On sait donc que le projet existe et on sait aussi que Cameron est du genre têtu, on peut donc se douter qu’il finira par concrétiser cette idée qui a germé dans son crâne il y a maintenant plusieurs années.

Et tout vient à point à qui sait attendre : un jour Cameron ressort son scénario d »’Avatar », se dit que c’est un bon scénario, que la technologie est maintenant à la hauteur de sa vision : il peut donc lancer la machine.

Peu de choses filtrent du tournage. Autant dire rien. On entend parler de 3D, de CGI (le fameux procédé consistant à coller une enveloppe numérique sur un acteur : cf Gollum dans le seigneur des anneaux). Certains disent d’ailleurs que Cameron s’est fait grillé la priorité sur ces deux tableaux. De toute évidence il s’en moque.

Fin de l’été 2009, les premières images commencent à apparaître via le Comicon, laissant entrevoir une véritable révolution visuelle mais ne dévoilant finalement rien du film. Il faudra attendre le 16 décembre 2009 en France pour voir le film enfin terminé.

Alors…

Le film est-il à la hauteur des attentes ? du budget pharaonique ? de la folie de son réalisateur ? Oui. Mille fois oui.

Là où Cameron est attendu au tournant, à savoir : la technologie est-elle à la hauteur ? Celui-ci fournit une réponse au delà de toutes les attentes tant le monde qu’il a su inventer est beau, riche et immersif. Les Na’vis, personnages bleus désormais célèbres et joués par de vrais acteurs dont le travail est parfaitement numérisé et retranscrit, sont criants de réalisme. Voilà la prouesse : on s’y croirait sur Pandora ! On y est même littéralement pendant 2h30. Bien sûr la 3D y est pour quelque chose, mais pour avoir vu le film en 3D et en 2D je peux vous certifier que l’effet est quasiment le même en 2D.

Et le scénario me direz-vous ? Il est simple. Trop pour certains. Je ne suis pas de cet avis tant l’histoire sert admirablement le propos du film. Parfois le génie c’est de savoir rendre simple quelque chose de compliqué or en décrivant cette tentative de conquête d’une planète tout entière à l’autre bout de l’univers, Cameron ne décrit pas moins qu’une histoire de l’Humanité. Simple mais réelle, récurrente et pour le moins d’actualité. À noter cette réplique du personnage principal : “Quand un peuple est assis sur quelque chose qu’on convoite on en fait un ennemi pour le déloger”. Je ne sais pas si c’est simple ou simpliste, mais en tout cas ça me paraît diablement d’actualité.

Mais au delà de ça, qu’en est-il du film ? Je ne peux que donner mon humble avis. En ce qui me concerne donc, Avatar correspond à ce que j’aime voir au cinéma : à savoir une immersion quasi totale dans un monde extraordinaire qui n’aurait pas pu être mieux représenté d’une autre manière.

On en ressort émerveillé, les yeux rassasiés, avec le sentiment que rien n’aurait pu être mieux.

Quid de la polémique concernant les acteurs semi-synthétiques ? Je n’ai pas entendu que ça ait réellement gêné quelqu’un. Ce que je peux vous dire c’est que j’ai été bluffé par le jeu de Zoé Saldana bien qu’on ne voit jamais son vrai visage dans le film. C’est une actrice bien réelle, il n’y a aucun doute à avoir là-dessus.

Alors voilà, James Cameron a révolutionné le cinéma, bien plus encore qu’avec ses précédents films. Et c’est finalement là que se trouve la marque de fabrique du réalisateur : aller au delà de ce que le spectateur connait déjà, créer un précédent cinématographique. On peut ne pas aimer mais on ne peut pas nier les faits.

Publicités

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :