Old Boy

original_8

Mesdames et Messieurs je tiens solennellement à vous faire part d’une odieuse injustice ! Oui je suis aussi là pour ça !

Cette injustice remonte au mois de Mai 2004, le jour de la cérémonie de clôture du Festival de Cannes. Jour où “Fahrenheit 911” de l’Américain Michael Moore décrochait la Palme d’Or au détriment de Park Chan-Wook, réalisateur de “Old Boy” qui n’obtenait lui que le Grand Prix du Jury. Honte à vous Mr Tarantino ! Honte à vous qui étiez cette année là le président dudit Jury ! Honte à vous d’avoir à la fois sous-évalué ce film coréen et surtout sur-évalué cette chose (documentaire ? pamphlet ? film de propagande pour le parti démocrate ?) !

Je ne m’étendrai pas plus longtemps sur ce propos, le “film” de Michael Moore nécessitant à lui seul un article aussi conséquent que son réalisateur. Rassurez-vous tout de même, j’y reviendrai.

Old Boy donc ! Du Coréen Park Chan-Wook, réalisateur complètement fêlé du bocal, incontestablement, mais d’un talent assez vertigineux. Old Boy s’inscrit aujourd’hui dans une trilogie sur la vengeance. Il est le second volet de ce triptyque venant se caler après “Sympathy for Mr Vengeance” et juste avant “Sympathy for Lady Vengeance”. Adaptation libre d’un manga dont il n’a gardé que l’idée de départ, “Old Boy” a bien du mal à appartenir à une catégorie cinématographique. Contrairement à “Fahrenheit 911” ce n’est pour le coup pas un défaut.

Mais de quoi donc est fait cet Ovni venu du pays du matin calme ? (à noter que le film à dû être tourné l’après-midi…) D’un scénario déjà, fou, alambiqué, torturé, hilarant, horrible, inimaginable.

Les faits :
Oh Daesu est un petit employé insignifiant, rondouillard, inintéressant et accessoirement mari et père. Un soir il se fait enlever puis enfermer dans ce qui ressemble à une chambre d’hôtel verrouillée et sans fenêtre. On lui glisse régulièrement à manger sous la porte mais personne ne lui explique pourquoi il est enfermé ni qui a commandité cet enlèvement. Son seul lien avec le monde extérieur est une télévision.
Oh Daesu va rester enfermé 15 ans, sans raison apparente, puis libéré sans plus d’explications.

Ce n’est que le début.
Oh Daesu endurci autant physiquement que psychologiquement va alors se lancer à la recherche de celui qui lui a infligé ces 15 années de détention. La vengeance est en marche, mais pas forcément celle qu’on croit.

Le point départ plus qu’accrocheur est également extrêmement casse-gueule. Comment en effet garder l’attention du spectateur après un début aussi dense ? C’est là tout le génie de Park Chan-Wook : à aucun moment le film ne s’enraille, on passe du rire aux larmes, de l’horreur à la tendresse sans répit pour le  public qui a l’impression d’être sur des montagnes russes. Le film devient une expérience haletante, physique. Park Chan-Wook ne recule devant rien, il ose tout sans jamais perdre le contrôle de son film pourtant complètement fou. A l’instar du plus récent “Avatar” et dans un genre totalement différent, “Old Boy” est une histoire faite pour le cinéma, qui ne peut exister qu’au cinéma. Park Chan-Wook semble avoir utilisé tous les ressorts et les rouages possibles et imaginables pour assembler, tel un horloger, une mécanique imparable.

Pour un film aussi fou, il fallait un acteur qui le soit tout autant et Choi Min-Shik passe du ridicule à la violence terrifiante sans jamais se prendre les pieds dans le tapis. Son rictus final, à la fois intriguant et pathétique nous conforte dans l’idée qu’on vient d’assister à quelque chose de pas banal.

Récemment Steven Spielberg et Will Smith se sont associés pour faire un remake de “Old Boy”. Ils ont cependant jeté l’éponge peu de temps après. Ils voulaient semble-t-il édulcorer l’histoire. Mais le scénario est un piège : après un tel début il fallait la folie d’un Coréen et Spielberg est assez intelligent pour avoir compris qu’une telle folie était impossible aux Etats Unis.

Publicités

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :